Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : de Livlic Ateliers dit LivA et de la compagnie des Icks
  • de Livlic Ateliers dit LivA et de la compagnie des Icks
  • : 01 75 51 06 45 / 06 89 80 61 23
  • Contact
  • Portail web

Rechercher

Catégories

22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 15:30
Aujourd'hui il manque quelque chose dans l'atelier :

Ça n'a rien a voir avec notre création d'entreprise, c'est vrai ! Quoi que à un moment je voulais monter une chatterie...

Cyanure est à la clinique vétérinaire, comme Nini en septembre dernier, elle nous fait une infection de l'utérus. Donc stérilisation :  elle ne connaîtra jamais la maternité.
Finalement ça peu être été un choix plus judicieux de créer une société de formation artistique.



Et même si j'entend déjà les gens qui me diront : mais c'est mieux comme ça, vous aurez plus à subir  les miaulements roque des soirs de  chaleur, les matous qui pisse en bas de l'immeuble, et que c'est mieux pour la chatte aussi (chose dont moi je ne suis toujours pas convaincu), ça me fait de la peine quand même. Je voulais encore : voire courir des p'tits chatons partout dans l'appartement, qu'on risque d'écrasé à chaque pas, être en galère pour trouver des propriétaires sérieux pour les recueillir, et découvrir un gigot à moitié entamé.
15h30 elle est réveillé. De retour demain.

Nini l'attend !


                                                

Partager cet article

Repost0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 22:33
              

Voici la suite des aventures de titine, ma voiture.

Après le denier voyage en Bretagne, où nous avions consommé un bidon d’huile entier sur le voyage, nous n’avions pas encore osez la ressortir.

Profitant d’une surprise d’anniversaire, nous lui avons fait faire un nouveau voyage de 430 km, en Franche-comté.

Camion de déménagement ne lui a gère plût comme profession, taxis grande distance (paris-bégard / bégard-paris) non plus.
A-t-elle vu « bienvenue chez les ch’ti » au lieu d’entreprendre un « bienvenue à breizh », mais voilà que sans nous demander notre avis, celle-ci a décidé de se reconvertir en baraque à frites. Elle a bu non 1 (comme la dernière fois), mais 3 gros bidons d’huile pour nous amener à destination.

Ou a-t-elle décider de bronzé en s’enduisant d’huile solaire, en le faisant glisser sur la vitre arrière. En tout cas c'était bien imité.

Oui oui ce qui brille là sur l’arrière de la voiture c’est bien du gras !!

Bien que nous nous sommes arrêté toute les heure pour vérifié et remettre de l’huile, et une petit boy jumeaux Pierrick a nettoyer la vitre, nous n’étions pas sûr de parvenir à destination.

Nous pensions vraiment que l’heure de la retraite, ou même du cimetière  était arrivée.

 

Et bien NON, après une journée entière, du levé du soleil au couché, les entrailles ouvert, les boyaux et autres organes à terre, Aymeric est parvenu à la réanimer.

Et la voilà repartie pour un tour.
Prochain voyage fin juin, pour rentre les clefs du local, on verra bien !!!

 

Merci Aymeric !

Partager cet article

Repost0
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 11:48

Âme sensible ne pas regarder !!!

Mais comme on me demande un peu partout des nouvelles de mon doigt, voici une série de photo, semaine après semaine.

Les infirmières me prédisaient au mieux un doigt à bout plat, mais finalement une super cicatrisation. Cela reste encore super sensible, au moindre frôlement de tissu.

Finalement une fois que l'ongle aura entièrement repousser, on y verra presque rien.

  

                            





Je n'ai plus de pansement. Finit de faire des doigts à tout le monde : ou alors des doigt ... ... de pieds.

Petit incident, suite à ma première improvisation au tournoi de Paris, mais ça ne m'a pas empêché de continuer. Un peu gênant lors du stage chant d'impro le lendemain puisque nous sommes resté debout durant 7h de suite, mais ça va.
Bon OK, je peut pas faire de danse classique sur les pointes, mais soyons réalise, je fais pas des pointes tout les jours.
 

Partager cet article

Repost0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 11:42

Fini les souvenirs du lycée, à demander à un pote de tenir la porte des toilettes. La peur que celle ci s'ouvre, essayant de tenir la porte avec le pied, tout en restant assis sur le trône. Ceux qui frappent avant d'entrée aux toilettes, et pire... ceux qui ne frappent pas et vous surprennent!

Après plusieurs tentatives, enfin nous n'avons plus que des waters open :
   Premier verrou :
on ne peut pas mettre le bloque serrure vu que la porte est pas au bord à bord. Il faudrait donc y faire un trou, mais celui si serai trop proche de l'ouverture et ne servirai à rien. Il faudrait non seulement faire un trou, mais en plus une cale sous le verrou pour le surélever
.

   
Deuxième Verrou :
Cette fois y'a bien un trou (fente) pour bloquer le verrou fermé. Mais bien sûr, car il y a un mais... La fente se trouve trop proche de l'attache du miroir. Il faudrait si on choisi celui là enlever le grand miroir (et seul miroir de la salle de bain d'ailleurs)



Troisième Verrou :
Alors que nous cherchions dans les magasin de bricolage, bricorama, leroi merlin, bhv, c'est enfin au hasard d'un petit bazars de quartier que j'ai trouver le verrou que je cherchais depuis le début. Il n’est certes pas forcément le plus joli, mais quand je l'ai vu chez des improvisateurs à Angers, j'ai su que c'était celui là qu'il nous fallait.

Partager cet article

Repost0
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 14:33

= Défigurer de la main. (je ne sais pas si un mot existe pour exprimer cela)

Fin de réunion des Icks, je vais pour me lever, à là...  ...clip-clap... ...tel une perforette, la chaise sur laquelle j'était assise, avais décider que minuit et demi était trop tôt pour aller se coucher. Nous avons donc trouver très rapidement une nouvelle activité : les urgences.

Je vous épargnerai des photos des bouts de doigts. De toute façon, je n’ai pas pensé à en prendre à ce moment là. Et là mes pansements, que je dois aller refaire régulièrement à l'hosto, ne me permettent pas de vous montrer le carnage.
              
Celui qu'on m'a fait aux urgence la nuit même, m'a fais penser à ceux que je réaliser parfois au collège pour éviter un contrôle (et ça marchais). Le second ce matin, et bien plus jolie et commode.
Ah oui... ... le médecin de ce matin a voulu faire d’autre contrôle complémentaire …j'ai aussi une fracture aux doigts, mais bon finalement ça c'est moins impressionnant !! Surtout que ça ne me fait même pas mal, à la grande surprise des infirmières.

Il parait que la pomme ne tombe jamais loin du pommier, c'est peu être pour ça que maintenant moi aussi (comme papa), j'ai un bout de doigt en moins.


 Le saviez vous ?

Petite expérience chimique :

Plonger un doigt coupé, dans de l'eau oxygéné.
Réaction : cela produit plein de mousse qui déborde partout.
C'est assez rigolo à voire.

Partager cet article

Repost0
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 16:48

Chaque chose à une place et une place pour chaque chose ! En tout cas c'est ce que l'on dit, parce que là je commence à manquer d'imagination (de rangement).

Tous les tiroirs, étagères et placard sont déjà complet, certains à ras bord :

     
Je crois avoir optimiser tout l'espace que je pouvais :
     
L'atelier rempli :
      
Les petites choses pour paraitre moins jeter en vrac :
   
Utiliser toutes les planques possible :
     
J'ai même utilisé l'espace du palier :

Ben voilà, il me reste encore ceci que n'a pas de vrai rangement :

                                                   

Partager cet article

Repost0
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 17:30

Etait né

un projet

qui fît ses premiers pas

et puis, patatras...


Vous avez quitté Bégard,

dirigé le regard

vers la ville de Paris.

Quel défi !


Alors m_ _ _ _ !  N'est'ce pas ?

Hip hip hourrah

pour Jérôme et Livlic

et leur pétite équipe !


Pour l'inauguration

des félicitations !

Longue vie à la société

Et beaucoup, beaucoup de succés !


(signature)
Kirstie


Partager cet article

Repost0
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 16:39

Pour faire quelque retouche dans l’atelier, j’ai ressortie les pots de peintures.

…Et là d’un seul coup, je ne sais pas ce qui m’a pris, mais je me suis retrouvé en train de passer le rouleau, dans notre seconde pièces (celle qui sert de chambre / salon / bureau / et cuisine). Depuis que nous somme là je voulais le faire, mais avait toujours eu la flemme. On avait planifié cette opération pour cet été.

De la même façon qu’a Bégard je n’aimais pas du tout le jaune, orange qu’il y avait sur les murs, ici je ne pouvais plus les supporter.

Evidemment ce n’était pas du tout le moment de commencer cela, juste avant l’inauguration. Car maintenant je n’aurai pas le temps de terminer la pièce pour avoir quelque chose de présentable. De plus avec tout les meubles qui maintenant se trouve dans cette pièce, cette opération « élimination du jaune » ne va pas être facile.

       

… Un jour il faudra aussi que je m’attaque à la cuisine ! Elle en a bien besoin et en plus : elle est jaune, bien entendu.

Partager cet article

Repost0
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 11:00


Ça
y est la décision est prise, nous ne resterons pas en Bretagne. Cela reste un coin que nous adorons, et peut être dans plusieurs année ou qu’une maison secondaire, serai une meilleure idée.

Je le sais maintenant, il y a trop longtemps que je vis à Paris, pour réussir à me réadapter à une vie normal. La qualité de vie que je gagnerai, n’a pas été assez forte par rapport à toutes les opportunités d’activités que je perdrais. Et les allés retours ne sont possible qu’un temps.

Trop de petite chose :

    - Quand je suis là-bas, c’est souvent seule.

    - 5 heures de route (+ les pauses). Donc quand j’y vais, c’est pour plusieurs jours.

    - Jérôme n’a pas le permis, ce qui est un handicap important en campagne.
- Une voiture maintenant quasi en rade.

     - Le jeu d’impro ne vaut pas celui que je peux trouver à Paris.
   Et les gens de l'impro me manque.

     - Il faut du temps pour se faire des vrais contacts.

     - La crise économique, à tout accéléré. Et payer 2 loyers est devenu difficile par ces temps.

     -  Notre plan secours, qui nous a permis de nous lancer, est menacé.

 Malgré les recommandations et conseils, tant que je n’avais pas essayé par moi-même, je ne l’aurai pas su, je n’étai pas prête à l’entendre.

Alors voilà l’aventure Côte d’Armor s’arrête là pour le moment. Nous avons donné notre préavis, malheureuseument celui ci est de 6 mois.
Je suis condamné à vivre à Paris.


  

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 16:42

Voilà je devais repartir à Bégard il y a déjà 2 jours, mais ... Lors du dernier retour de Bretagne elle nous a bouffé un bidon entier d’huile. On ne sait pas où est le problème, la fuite. Du coup on a remplie le réservoir et attendu aujourd’hui. Mais surtout je ne suis pas du tout confiante de partir, dans de tel condition. Je n’ai pas vraiment envie de me retrouver seule, en panne, sur le bord de l’autoroute. Pourtant il va bien falloir que j’y aille, j’ai des affaires à récupéré pour inaugurer notre atelier de Paris.
Pauvre voiture, elle en aura fait des gros trajets. Espèront que ce ne soit pas encore sa mort.




Retour du garage. Nous pensons désormais que la fuite vient du moteur, ou du joint de culasse. Mais nous ne sommes pas mécanicien ni l’un ni l’autre.
Moi qui ne suis pas super motivé, et Jérôme pas rassuré de me voire partir seule. On se dit, 500km aller / Le poids des granitiers à ramener sur Paris / + les 500km retour, ça fais peut être un peu beaucoup pour une voiture dont on n’est pas sûr. En même temps il se peut très bien aussi que ce ne soit rien, et qu’elle tienne encore longtemps.

Bref, du coup on a fait tout les niveaux, et on verra Lundi si finalement je pars ou pas.

 

Il faut maintenant trouver une solution pour rapatrié nos affaires de bégard. De façon a ce qu’il reste vraiment  le minimum (le lit, le micro-onde et les serviette de toilette).

Si y’en a qu’on des plans !!?

 

Partager cet article

Repost0