Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : de Livlic Ateliers dit LivA et de la compagnie des Icks
  • de Livlic Ateliers dit LivA et de la compagnie des Icks
  • : 01 75 51 06 45 / 06 89 80 61 23
  • Contact
  • Portail web

Rechercher

Catégories

2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 21:01
   

Après 2 mois à me dire, "je vais à bégard, au moins pour récupérer mon matériel, non j'irai la semaine prochaine..."
J'ai finalement eu l'aide de mon frangin Glédéric, qui est venu de Franche comté avec le trafic

Le trafic :
monument historique,
qu'on se demande bien comme il roule encore.
Cabosser de tout les bouts,
vieux,
moche,
pas confortable,
bruyant,
n'excédant pas le 110 kmh
Mais qui a l'énorme avantage de pouvoir contenir une grande quantité.

                                            

Vendredi 4h départ de La Chevillotte

Vendredi 10h dépôt d’Aymeric

Vendredi 10h30 arrivé et départ Paris

Vendredi 18h30 arrivé bégard

On  Charge

Vendredi 23h30 départ Bégard

Samedi 8h30 arrivé Paris

On décharge

Samedi et dimanche Glédéric est réquisitionné par Aymeric pour chargé de nouveau le trafic (prévoir un autre déménagement à sa manière. Autant rentabilisé ce voyage au maximum)

Dimanche 21h départ de Paris

Arrivé à la Chevillotte 4h30 je crois

 

La chevillotte – Paris : 431 km                  =   Peu de sommeil

Paris – Bégard : 501 km                                Pas le temps de manger

Paris - Drancy : 12 Km                                 Distance total  1912 km 

                                                               Economie de 5 allers-retours avec ma voiture

 

 

Petite anecdote de voyage :

Glédéric n'appréciant que très modérément les autoroutes, d'autant que de toute façon le trafic n'atteindra jamais les 130 kmh autorisé, et surtout il voudrait trouver une pompe à essence à tarif grande surface, la jauge est presque à vide :on décide de quitter le chemin que je connais.
Et là on est parti pour une demi heure de petit blède, alors que le GPS nous informe qu'il faut qu'on fasse demi-tour.
Pendant ce temps on jongle avec les téléphones pour que quelqu'un puisse donner mes clés à Aymeric le soir, vu que moi je ne serai donc pas là, et que Jérôme reviens du travail à 1h45 du matin.
Pierrick sera notre passeur de clefs.

Et des stations on en voit, mais jamais avec la grande surface. Ou alors des grande surface avec station essence à prix recherché mais impossible de trouvé une route qui amène jusque là !
Alors ?

... Et bien oui, panne sèche. (Au milieu d'un gros carrefour évidemment)
Dans notre malheur, on été bien content de ne pas être tombé en panne d'essence sur l'autoroute.

Et cette chance aidant on était à 300 m d'une station essence. Pas Grande surface, mais bon prix encore respectable.

Je pousse le trafic à moitié sur un terre plein, pour ne pas tout bloquer. Et Gled découpe une bouteille d’eau et la vide pour aller cherche assez d’essence juste pour redémarrer.
On fini par pouvoir repartir, et finalement on prend quand même l'autoroute, la dame du GPS ne voulant pas nous indiquer un autre chemin.

Partager cet article

Repost0

commentaires

P
Glédéric le taiseux ne nous avait pas dit tout ça. Juste la panne d'essence. <br /> As tu déjà utilisé ta scie à chantourner ?<br /> A t'elle beaucoup de vibrations ?<br /> la coupe ? etc ... On demande sur uin site les performances de scies à chantourner .<br /> Je me sui acheté une petite dégau sans table, sans moteur, ni protecteur.<br /> Bisous à tous deux.<br /> Merci pour le cronde.<br /> Patrick.
Répondre
L
<br /> <br /> Oui j'ai déjà utilisé machine à chantourner, notamment pour le parquet.<br /> Oui elle vibre, mais je n'ai pas trouvé ça gênant. Et plus le bois et épais ou dur, plus ça vibre.<br /> Sinon ce qui est un avantage (le fait de pouvoir incliner le plateau), peut devenir aussi un inconvénient lorsque l’on a trop tendance à s’appuyer sur la plaque, du coup elle se désaxe un peu, et<br /> la coup et plus tout à fait droite.<br /> <br /> <br /> Pour la coupe tout dépend bien sûr de la lame. Mais aussi il ne faut pas pousser le bois, (ce que j’ai tendance à faire), mais le laisser<br /> avancer un peu comme une machine à coudre. Par contre ne n’ai pas encore essayer des coupe plus minutieuse.<br /> <br /> <br /> Le bruit : nous on l’a fais le soir, donc bien sûr on avait l’impression de n’entendre que ça, alors on est à l’extérieur des vitrine<br /> pour se rendre compte, et là on n’entendais pas. Donc tout à fait acceptable.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> C’est quoi un dégau ?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> De rien pour le Fourmi, ici il y a son jumeau.<br /> <br /> <br /> <br />